J’ai testé la culotte menstruelle et je t’explique tout (update)

Blog post image

On sait toustes aujourd’hui que les protections menstruelles classiques (tampons, serviettes,…) sont mauvaises pour l’environnement et pour notre santé. Presque un an et demi après la rédaction de cette article, on refait le point.

Il y a plus ou moins deux an, j’ai testé la cup… Pour moi, ce fut un fail complet ! Je n’arrive absolument pas à la mettre ! Pour certaines personnes menstrué·e·s (bah oui les règles ça ne concerne pas que les femmes), ce moyen de protection n’est juste pas compatible.

Du coup, je me suis tournée vers la culotte menstruelle, et je reviens avec un topo en faisant le tour de la question : le prix, l’absorption, les marques, le confort, l’entretien, le risque de fuite,… Prépare-toi un thé, un café, des pop-corn, des chips, tout ce que tu veux, parce qu’on va passer un petit moment ensemble !

Mon expérience

Tout d’abord, parlons flux. Jusqu’à mars 2020, j’étais sous pilule contraceptive, du coup: un flux moyen et des règles régulières de quatre jours. Ensuite, j’ai décidé d’arrêter la prise d’hormones lors du premier confinement, ce qui a engendré quelques variations de cycle et de flux. Période parfaite pour tester les culottes du coup. Aujourd’hui, mon flux est plus abondant (surtout le premier et deuxième jours) puis redevient moyen pour les deux-trois jours suivants.

J’ai acheté mes premières culottes menstruelles il y a un an et demi. Á l’époque, étant intriguée par la chose, j’ai commandé un pack de trois de la marque Blinx. Alors, GROSSE polémique sur la dernière version de cet article autour de cette marque, du coup on va clarifier 2-3 trucs. NON ce n’est pas une marque écologique, NON on ne sait pas d’ou ça vient, OUI certaines personnes n’ont jamais reçu leurs commandes, NON on fait pas de pub et on n’est pas payées pour parler de la marque (ni aucune autre d’ailleurs). MAIS ça ne change rien au fait que ce sont les trois premières culottes que j’ai achetées parce qu’elles n’étaient pas chères, et je trouvais que c’était une bonne option pour tester. Et au final, je les utilise toujours. DONC, est-ce que je recommande cette marque? NON. Mais je comprends les gens qui veulent tester sans dépenser des sommes folles, you do you! Fais tes propres recherches et passe commande en connaissance de cause.

Depuis, j’ai testé deux autres marques: MOODZ et Meuf Paris, deux marques françaises.
Commençons par Moodz, la marque fabrique ses produits dans un atelier familial au Portugal (donc made in Europe) soutenant le travail des femmes. La marque est inclusive et présente une belle diversité de mannequins avec une gamme de tailles allant jusqu’au 48 (bon c’est bien mais on encourage à faire encore mieux). Concernant le modèle, j’ai pris deux super taille haute plumetis que tu peux admirer sur la photo ci-dessous. Alors je dis admirer parce qu’en vrai, elle est trop belle cette culotte! Si tu fais partie de celleux qui veulent se sentir beaux ou belles pendant tes règles, elle est faite pour toi. Elle existe en version flux moyen (37€) et flux abondant (39€), pas de panique si tu sais pas laquelle prendre, la marque propose un guide pour bien choisir ta culotte. Sinon, tu peux choisir parmi cinq autres modèles sur le shop.

Mon avis: Le feu 🔥 ! Elle est hyper confortable, tellement que je la porte même en dehors des règles. La qualité est top, j’ai les miennes depuis septembre 2020 et elles n’ont absolument pas bougé. Je la porte le premier ou deuxième jour, elle est parfaitement adaptée aux flux abondants et je n’ai jamais eu d’accident que ça soit en journée ou pendant la nuit. Elle est facile d’entretien (tracasse j’aborde cette question en long et en large plus bas) et le rapport qualité prix est parfait selon moi, c’est ma pref.

Parlons maintenant de la culotte Meuf Paris. Alors si tu ne connais pas cette marque, fonce la découvrir tout de suite! C’est une enseigne écoféministe de feu qui propose des vêtements, culottes menstruelles et accessoires fabriqués en France ET en coton biologique (ouais ouais, tout ça). Perso je connais la marque depuis un moment et j’ai déjà quelques pièces dans mes placards. Alors quand j’ai appris qu’elle lançait deux modèles de culottes menstruelles fin 2020, j’ai prévu une alarme pour précommander la mienne à l’heure de sortie (non c’est pas une blague). Niveau inclusivité, on peut difficilement faire mieux, la marque présente des mannequins de toutes ethnies et tailles (gamme allant jusqu’au 56 💜). La marque est hyper engagée et bosse en partenariat avec la maison des femmes de Saint-Denis, leur reversant 1€ par commande. Il existe une culotte et un shorty, d’abord dispo en gris uniquement, la gamme de couleur est aujourd’hui étendue (j’avoue je zieute la verte). Perso j’ai chopé le shorty (44,90€) pour être bien confo et tranquille pendant la nuit.

Mon avis: J’aime trop ! Ici le gros gros point fort c’est le confort. Pareil que pour la MOODZ, je la porte même hors période de règles, en plus elle est hyper couvrante donc je me trimballe souvent à la maison en shorty Meuf. Elle est parfaite pour la nuit car adaptée aux flux abondants et sa grande zone absorbante prévient toute fuite. Et mention spéciale qui vient du coeur pour l’engagement politique de la marque et pour leur compte Insta décomplexant et informatif ⚡️.

Topo après un an et demi: NEVER COMING BACK! Ça c’est clair et net, tu me reverras plus jamais avec un tampon ou une serviette! Je dis souvent que les culottes menstruelles ont changé ma vie et je le pense. Je ne vois plus du tout mes règles comme une période horrible et dégoutante. Je dis pas que c’est la semaine la plus fun du mois mais en tout cas je l’aborde beaucoup plus sereinement, et c’est déjà vachement pas mal selon moi!

Les prix

Oui, les culottes menstruelles sont chères. Pas de surprise ici, il faut compter entre 30 et 60€ la culotte en fonction des marques. C’est un budget assez conséquent pour des protections hygiéniques. Mais n’oublions pas que même si l’achat est cher, l’économie sur le long terme est non-négligeable. De plus, les culottes menstruelles sont souvent fabriquées dans le soucis de l’environnement (je t’en parle plus en détails plus bas). En acheter, c’est déjà un acte militant.

Cependant, il existe des marques qui vendent des packs moins chers, comme celui que j’ai testé. Méfiance tout de même au risque de drop shipping (revendeurs), de mauvaise qualité ou de conditions de fabrication. Je pense qu’il est important de faire tes propres recherches avant d’acheter.

Et si tu veux opter pour une marque plus onéreuse et soutenir les valeurs qu’elle défend, dis-toi que tu ne dois pas en acheter 10 d’un coup ! Si tu peux t’en permettre une par mois où tous les deux mois, c’est déjà très bien.

Et puis certaines marques proposent des modèles plus abordables, comme Fempo ou la culotte parisienne.

L’absorption

Chaque marque précise la capacité d’absorption de ses protections. Il existe même des modèles spécifiques pour les flux abondants ! Pour les Moodz, la marque présente une capacité entre 2 et 4 tampons en fonction du modèle et Meuf, c’est jusqu’à 12h de protection pour le shorty. Je n’ai personnellement jamais eu de problème de fuite (sauf quand je fais ma tebé et les porte trop longtemps … fais pas comme moi).

Une lectrice nous a posé la question du nombre idéal de culottes pour un cycle complet. Sur leurs différents sites, les marques conseillent entre 3 et 8 culottes pour une utilisation nuits et jours.

Perso j’en ai 6 maintenant et c’est parfait. J’ai un système de tournante infaillible que je t’explique plus bas. Du coup si tu veux une échelle, je dirais 4-5 pour un petit flux et peut-être 6-7 pour des flux plus importants. Mais encore une fois, ne te sens pas forcé·e de les acheter toutes d’un coup, prends le temps de tester et de faire ta transition à ton rythme ! Puis n’oublie pas que la culotte menstruelle peut être combinée à d’autres protections internes, comme la cup par exemple (super pratique pour les longues journées de travail).

Les marques

Il existe beaucoup de marques de culottes menstruelles. En me basant sur plusieurs articles, je te présente une liste non-exhaustive des marques les plus aimées. Je me suis focalisée sur les marques françaises ET made in France ou Europe, parce que je n’ai malheureusement pas trouvé de marques belge (si tu en connais une, let me know !)

Ce sont aussi toutes des boutiques en ligne, je ne pense pas qu’on vende des culottes menstruelles dans les commerces classiques. Mais tu peux toujours essayer les magasins bio/zéro déchet ou les herboristeries près de chez toi!

Réjeanne
Pourprées
Fempo
Dans ma culotte
Elia-lingerie
Petites culottées
La culotte parisienne
Plim
Lunapads
Aglaé
So’Cup
Smoon

Le confort

Plusieurs facteurs entrent en compte sur ce point, comme la fabrication ou la qualité du tissu. Mes culottes « low cost » sont clairement moins confortables, les coutures sont plus serrées, notamment au niveau de l’aine. Pour le reste, tout se base sur le choix de la culotte : à toi de bien choisir entre les différents modèles et coupes.

Il est certain que le confort d’une culotte menstruelle est nettement supérieur au reste des protections classiques, C’est incomparable en vrai! C’est une protection externe donc aucun risque de douleur et pas d’effet couche, comme c’est le cas pour certaines serviettes hygiéniques.

Concernant les odeurs! Alors spoiler alert: les règles, en soi, ne sentent pas mauvais, ça sent juste le sang (si, si je t’assure). C’est la réaction avec les produits chimiques des serviettes ou tampons jetables qui crée cette odeur dégueulasse. Les culottes menstruelles sont fabriquées de telle manière à ce qu’elles absorbent le sang sans le laisser à la surface, ce qui prévient les odeurs et la sensation d’humidité.

L’entretien

L’entretien est trop easy, il suffit simplement de les rincer à l’eau froide en fin de journée (ou quand tu te changes) pour enlever l’excès de sang avant de les mettre en machine. Perso, je les lave dans un sac lingerie comme le reste de mes sous-vêtements. J’ai un système de tournante pour éviter de tomber à court de culottes, je lave chacune à la main pendant le cycle avec de la lessive liquide. Quand j’en porte une, j’en ai toujours au moins deux autres qui sèchent. Et en fin de cycle, elles volent toutes à la machine.

Attention tout de même à respecter certaines règles:
– On lave à 30°, sinon on risque de cuire le sang (oui je l’ai déjà fait, non c’est pas fun).
– Pas de séchoir, ça risque d’abimer les fibres absorbantes.
– Ne pas faire sécher sur un radiateur, pareil, ça risque de diminuer la capacité d’absorption.

Valeurs

Ce mouvement de culottes menstruelles s’inscrit dans l’engagement éco-féministe qui relie les enjeux climatiques et le combat pour l’égalité des genres. Dans la plupart des cas, les marques concernées se positionnent par rapport aux problèmes de durabilité et de toxicité des produits menstruels classiques, mauvais pour la planète et pour nous (remember cette meuf qui s’est fait amputer la jambe à cause d’une infection due à un tampon? Creepy! Et on parle même pas du risque de choc toxique).

Les culottes menstruelles (en général) se veulent sans composantes chimiques, avec des labels de tissus notamment le STANDARD 100 by OEKO-TEX. La plupart sont fabriquées localement où dans des conditions de travail éthiques. Certaines marques reversent une partie de leurs bénéfices à des oeuvres caritatives.

En terme de body positivité, les 9/10 des marques que je cite ci-dessus ont une large game de tailles, allant parfois jusqu’au 50, ce qui permet à toustes les personnes menstrué·e·s de trouver chaussure à leur pieds (oserais-je dire culotte à leur vulve? ba dum tsss).

Pourquoi passer à la culotte menstruelle ?

Il ne reste plus qu’une seule question à te poser : est-ce que ce type de protections est fait pour toi ? J’ai réuni quelques facteurs qui pourraient t’encourager à sauter le pas :

> Si tu n’aimes pas les protections internes comme les tampons ou la cup.
> Si les serviettes te dégoutent.
> Si tu veux arrêter les protections hygiéniques nocives pour ta santé.
> Si tu as un souci pour l’environnement.
> Si tu veux défendre des valeurs éthiques.
> Si tu veux enfin des protections confortables.
> Si tu souhaites soutenir des marques locales.

Alors, convaincu·e? N’hésite pas si tu as une question, je ferai de mon mieux pour y répondre! 💜