XY Média, le premier média transféministe à découvrir (et à soutenir) absolument

Blog post image

Si la parole se délie enfin sur la transidentité, ce n’est pas toujours de la meilleure des manières : les débats se multiplient, mais les personnes transgenres peinent à être entendu.e.s, à être invité.e.s sur les plateaux télé, à partager leur expérience propre. C’était sans compter l’arrivée fracassante de XY Media, le tout premier média transféministe francophone, ou quand les personnes trans se saisissent de leur propre espace de parole. 

Le projet XY débarque sur les réseaux sociaux le 8 mars 2021. Une date toute choisie que celle de la lutte pour les droits des femmes ! Le média est porté par un collectif de personnes trans, là où la majorité des débats actuels sur la question les excluaient. XY Media propose des capsules vidéos pour informer sur le mouvement trans, son histoire, son actualité, et revendiquer une visibilité pour la cause. 

Parmi les sujets abordés, on retrouve des concepts comme la transmisogynie, la représentation des personnes trans dans la société et la pop culture, la non-binarité, l’intersectionnalité… Autant de thèmes encore incompris qui nécessitaient la belle vulgarisation qui leur a été apportée par XY. Et le succès est très rapidement au rendez-vous ! « Je pense qu’avec XY, on a réussi à remplir un espace médiatique qui était laissé vide jusque-là », raconte Sofia, membre du collectif, au micro de Madmoizelle. 

Plus que jamais d’actualité 

Si le débat public existe bel et bien sur la transidentité, ce n’est pas toujours – voire rarement – dans le bon sens. XY Media épingle l’actualité, notamment dans le monde anglo-saxon, qui réduit les droits des personnes transgenres. Les filles et femmes transgenres sont interdites de sports féminins à l’école en Floride, les transitions médicales pour mineurs sont interdites en Arkansas, l’accès aux toilettes en fonction du genre est discuté dans le Tennessee, bref, la société et la loi se crispent, comme de coutume, face à l’appel et à l’évidence du changement. 

Chez nous, la question de la transidentité est abordée par les médias avec une curiosité souvent malsaine. Les psychologues et autres expert.e.s non-concerné.e.s se bousculent pour débattre de la question, surtout chez les enfants ou les adolescent.e.s, qu’on juge inaptes à comprendre leur propre vécu. « Quand on parle de nous, c’est généralement sans nous », explique Sofia. « On nous considère comme des curiosités ou des sujets d’étude« . XY Media remet les pendules à l’heure et représente un contre-discours plus que jamais nécessaire. 

Utilité publique 

XY Media ne s’adresse pas qu’aux personnes transgenres. C’est aussi une belle opportunité pour les personnes cisgenres d’écouter, de comprendre, soit la première étape essentielle à une démarche militante lorsqu’on ne fait pas partie d’une minorité. En tant que personnes cisgenres, nous faisons partie d’un système transphobe contre lequel il ne tient qu’à nous de lutter

Soutenir une initiative trans indépendante est une première étape vers la libération de la parole, la représentation et l’accès aux droits des personnes transgenres. Et ça tombe bien, puisque XY Media a besoin de vous

Crowdfunding 

Après quelques mois d’existence et face au succès du projet, XY Media prend un tournant et lance son crowdfunding. En moins de 48h, l’objectif a été atteint à 200% avec 770 contributeurs et plus de 25.000€ récoltés.

Un pallier qui a beaucoup de sens, car en plus de permettre au projet de se développer et d’être autonome pendant plusieurs mois, il va également servir à la rémunération des personnes impliqué.e.s. Crucial quand on sait que les personnes transgenres subissent encore de la discrimination à l’emploi et de la précarité

Toi aussi, tu peux soutenir XY Media ! Participe à la campagne de crowdfunding pour un paysage médiatique diversifié, représentatif et inclusif.